Des études ont été menées auprès des parties prenantes pour comprendre la perception et l’image des biomédicaments, notamment par les patients. En effet, les biomédicaments peuvent être considérés comme une innovation thérapeutique. Or, la réussite d’une innovation passe par son acceptation. Par conséquent, la faible notoriété des biomédicaments dans la société peut constituer un frein à leur acceptabilité. Les études de ce sous-axe ont permis d’analyser les attentes et les résistances de la société afin de mieux comprendre le processus qui conduit à l’adoption de ces innovations thérapeutiques.

Le processus d’adoption correspond au schéma mental ou processus suivi par un individu depuis la prise de conscience initiale de l’innovation jusqu’au moment où il décide de l’adopter (ou de la rejeter) définitivement.
Rogers (1983)
 
L’analyse du processus d’adoption présente un intérêt majeur : en effet, elle permet de comprendre les facteurs et mécanismes qui déterminent le comportement des consommateurs vis-à-vis des innovations de marché.
Filser (1994)
  • Coordinateur :

Véronique DES GARETS
Professeur des Université en Sciences de Gestion - IAE de Tours








  • Chercheurs :

Patricia COUTELLE
Professeur des Universités en Sciences de Gestion – IAE de Tours







Marie-Georges Fayn
Doctorante en Sciences de Gestion - Vallorem







Laurent MAUBISSON
Maître de Conférences en Sciences de Gestion – IAE de Tours







Margaux NISTAR
Chargée des études Marketing – IAE de Tours







Véronique PLICHON
Professeur des Universités en Sciences de Gestion, IUT de Tours







Arnaud RIVIERE
Maître de Conférences en Sciences de Gestion – IAE de Tours